Et si vous partiez en promenade ?

Swipe to the right
Et si vous partiez en promenade ?
Il y a 2 mois

20 minutes minimum par sortie.

Ne vous contentez pas d’une balade express au risque de le frustrer. Laissez-lui le temps de faire ses besoins où il veut, de flairer les pattes, d’évacuer les tensions. Un chien sorti régulièrement peut ensuite rester plusieurs heures à dormir, en présence ou en l’absence de ses maîtres, sans que cela pose le moindre problème.

Variez les itinéraires.

Sortez-le dans des lieux différents. Même si votre chien est un animal routinier, offrez-lui de découvrir de nouveaux lieux et de renifler de nouvelles odeurs. Un kilomètre par jour de promenade, en plusieurs fois, peut-être suffisant pour un chien de petite taille, alors qu’il en faudra le double à un animal de grande taille pour se dépenser. 

Faites-lui rencontrer d’autres chiens

Permettre à votre chien de côtoyer des « copains »  est aussi essentiel à son équilibre et à sa sociabilité. Evitez surtout de le prendre dans vos bras pour le protéger dès qu’un autre chien s’approche. Pour lui, cette attitude signifie qu’il y a danger. Il se mettra de lui-même à grogner et à aboyer. Il risque de devenir peureux ou agressif. Si les deux chiens s’agressent, n’intervenez pas (sauf si morsures) s’ils sont de taille à peu près égale. Le plus souvent, l’agression se stoppe dès que des signaux d’apaisement de la part de l’un des 2 sont émis et calment le jeu. En revanche, si votre chien provoque souvent la bagarre, consultez un éducateur, car il est possible qu’il ne maîtrise pas correctement les codes canins ou soit mal socialisé.  

Maîtrisez la marche en laisse.

Un chien bien éduqué se promène sans tirer sur sa laisse*avec brusquerie et évite à son maître de tirer souvent dans l’autre sens. La laisse doit mesurer entre 1,30 m et 1,50 m. Les laisses à enrouleur * (qui peuvent aller jusqu’à 8 m.) octroient plus de marche de manœuvre dans les balades. Laissez-la détendue afin qu’il puisse aller voir un autre chien ou s’en éloigner. Le port de la muselière* est obligatoire pour les chiens de catégorie 1 et 2. Il s’y habituera plus facilement si vous commencez dès l’âge de six mois. 

Le week-end, tout est permis !

Prévoyez des sorties plus longues pour que votre chien se défoule pleinement dans un parc, un bois voisin ou tout autre endroit où vous pouvez le détacher sans risque. Profitez de ces moments de détente pour jouer ensemble. Vous développerez plus facilement votre complicité en alliant plaisir de la promenade et jeux. 

Et votre chat ?

Certains chats qui vivent en appartement peuvent s’ennuyer, d’autres s’en accommodent très bien. Mais la privation d’accès à l’extérieur peut être une source de stress et d’anxiété. Si vous constatez qu’il tourne un peu en rond, à vous d’enrichir l’environnement de votre chat au maximum (jouets*, arbres à chat*, parcours mural*, cachettes aménagées, …). Consacrez-lui du temps dans la journée en jouant avec lui et en le caressant. 70% des propriétaires de chiens promènent 2 fois par jour leur chien et 81% empruntent toujours le même parcours. Source appli WOOG.

Les lieux où se promener :

Tous les parcs et squares n’autorisent pas l’accès aux animaux.

  • À Paris : Le site evous.fr a listé les espaces verts accessibles aux chiens.

  • Ailleurs en France : Consultez les sites des offices de tourisme qui recensent les caniparcs et autres lieux « dog friendly ».

  • Ou l’application WOOG pour découvrir de nouveaux parcours à faire à 2 pieds et 4 pattes partout en France. Avec à chaque fois indiqués : les points d’eau, les points de vue, les zones de danger, les zones avec ou sans laisse, les poubelles et les distributeurs de sacs.