Mon animal peut-il être « végan » ?

Swipe to the right
Mon animal peut-il être « végan » ?
Il y a 2049 ans

Poussées par des raisons éthiques, philosophiques, écologiques et par une tendance générale, de plus en plus de personnes adoptent pour elles-mêmes un régime végétarien ou même végan (sans aucun aliment d'origine animale, ni oeuf, ni lait..). Mais peut-on mettre son animal au même régime ?

La bataille est aujourd'hui engagée entre les « Pour » et les « Contre ». Pour vous faire votre opinion, nous avons résumé ici leurs principaux arguments.

Les arguments de ceux qui disent « OUI » à leur animal « végé »

1. « Nous on aime les animaux ! »

L'amour des animaux doit concerner tous les animaux sans distinction et pas seulement telle ou telle espèce ! Accueillir un chien ou un chat ne doit pas entraîner la mort d'autres animaux pour les nourrir.

2. « La consommation de viande est mauvaise pour la planète. »

La production de viande coûte cher à la planète, en eau et en engrais. Elle contribue au réchauffement climatique ... La planète ne peut plus supporter autant d'élevages. Alors, autant ne pas aggraver les choses !

3. « Profitons des connaissances scientifiques ! »

Une bonne connaissance de la nutrition permet de bien composer la ration et de remplacer les protéines animales par des protéines végétales et des compléments minéraux.

4. « C'est pour tout le monde pareil. »

J'applique les mêmes valeurs pour toute ma famille. Mon animal en fait partie, si je suis « végé », mes enfants, mon mari et mes animaux doivent le devenir aussi !

Les arguments de ceux qui disent « NON » pas d'animal « végé »

1. « Ne les forçons pas à vivre comme des humains ! »

Vouloir que les animaux vivent comme leur maître, mangent comme leur maître, est une attitude trop anthropomorphique. Il faut respecter le mode de vie de chaque espèce. Dans leur milieu naturel, les chiens et les chats chassent des proies.

2. « Choisir un animal en fonction de sa façon de penser »

Si vous voulez un animal végétarien, pourquoi ne pas adopter un animal qui l'est naturellement comme le lapin ou le cochon d'Inde ? Si le chien est omnivore à tendance carnivore, le chat est un carnivore strict. Ce dernier ne saurait devenir végétarien.

3. « La nutrition végane est complexe ! »

Les aliments véganes sont très complexes à élaborer si on veut donner tout ce dont l'animal a besoin. Il faut remplacer la viande par une grande quantité de protéines raffinées de soja ou autre légumineuse, par du gluten (la protéine du blé) et par descompléments alimentaires indispensables. Cela pose d'autres problèmes de tolérance et un gros souci d'appétence pour le chat.

4. « Attention à la qualité ! »

Les aliments élaborés sans viande, sont souvent de moindre qualité, trop riches en céréales. Ces aliments font courir des risques de carences et de déséquilibre alimentaire, ce qui peut entraîner à long terme de graves problèmes de santé.

Animalis propose un grand choix d'aliments de haute qualité pour chiens et chats avec de la viande en 1er ingrédient. Des aliments sans viande adaptés à votre chien seront également disponibles dès cette année.

Qu'en disent les experts ?

Pour le chat, les experts en nutrition déconseillent absolument une alimentation végétarienne car elle est anti- naturelle et elle va contre leur physiologie.

Pour le chien, si une alimentation végétarienne est théoriquement possible, celle-ci devra répondre à des critères de composition très complexes, difficiles à mettre en œuvre et accessibles uniquement dans les aliments haut de gamme !