Diminuez le stress chez votre chien

Swipe to the right
Diminuez le stress chez votre chien
Il y a 2 mois

Depuis l’inattendu Covid-19, votre animal de compagnie et vous avez connu une expérience complètement inédite : rester confinés 24 h/24, 7 jours/7, ensemble au même endroit. Si vous l’avez plus ou moins bien vécu, qu’en est-il de votre chien qui ignorait tout de la cause de cette situation ? Pour eux, habitués sans doute à vous voir quitter la maison à heures fixes, il se passe quelque chose d’anormal… Une incompréhension bien naturelle qui peut générer du stress chez les sujets les plus instables.

Certains l’ont très bien vécu, d’autres non (frustrations, sur-sollicitations...). Il est normal que les animaux réagissent. Mais ils sont doués de grandes capacités d’adaptation. Soyez patient… Et si des troubles persistent, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel ».

Qu’est-ce que le stress ?

Une réponse physiologique de l’organisme à un stimulus de l’environnement. C’est donc une réaction normale et adaptative face à un événement. Il permet d’être vigilant, « alerte » et de pouvoir fuir s’il y a un danger. En revanche, si le stress est chronique, il peut s’avérer néfaste, avec des réponses excessives et récurrentes de l’organisme.

Quels en sont les signes évidents ?

Les manifestations physiques et comportementales varient selon l’espèce et l’individu, mais ont toutes pour but de capter le plus d’informations possible afin de réagir de la façon la plus adaptée. Le stress aigu se traduit chez le chien par une dilatation de la pupille, des clignements rapides des paupières, une position vers l’arrière des oreilles, une tension générale des muscles, une posture de retrait, un détournement du regard et de la tête.

Comment réagir ?

En cas de stress aigu, il faut en repérer la source et sortir votre chien de cette situation. Ne surtout pas insister. Si cela n’est pas possible (par exemple en cas d’orage), tentez de le rassurer vocalement et éventuellement en le caressant. Si l’animal est stressé systématiquement face à la même situation, il est vivement recommandé de travailler avec des professionnels éducateurs canins ou comportementalistes pour diminuer ses états de peur/stress de manière progressive et bienveillante.

Les sortis en pleine nature sont fortement recommandées, c’est une source d’émerveillement pour l’animal. Il explorera son environnement avec beaucoup d’intérêt et sera ravi notamment lors de longues balades. Pour lui c’est la liberté retrouvée. Si vous connaissez les lieux, qu’ils sont sans danger et que votre chien est éduqué (s’il obéit au rappel), vous pouvez envisager de le détacher. Le fait de tenir son chien en laisse n’est obligatoire que si un arrêté municipal ou départemental le prévoit. En forêt ou sur un chemin de randonnée, c’est donc possible mais pas en ville.

Privilégiez aussi les activités physiques avec votre chien comme la natation, le frisbee, les parcours de santé, d’agilité, le canicross … etc. Être avec son maître c’est ça qui compte pour lui. Vivez des souvenirs inoubliables de complicité, de tendresse, de découvertes ensemble. L’animal garde une mémoire des lieux que vous avez parcourus, et le bonheur d’être avec vous participe à son bien-être général.

Evité les préparatifs angoissants ! C’est terriblement anxiogène de vous voir manipuler toutes vos affaires ainsi que sa cage de transport. Quelle est sa place dans tout ce fourbi ? N’interprétez pas sa prostration comme le signe qu’il ne veut pas quitter la maison mais comme une manifestation spontanée du stress. Avec patience et gentillesse, ou en faisant les bagages en son absence, tout se passera bien.

Attention lors des voyages ! Qu’il soit dans une caisse de transport ou tenu par un harnais de sécurité, la frustration est immense. L’animal va essayer de se calmer en somnolant mais il n’est pas vraiment en repos. Entrecoupez le voyage de pause mais ne le forcez pas à sortir de la voiture s’il ne le veut pas : c’est son havre de sécurité. Lorsqu’il change d’habitation, ne le promenez pas tout de suite, laissez-lui le temps de « faire le tour du propriétaire », de sentir et déposer sa propre odeur aux endroits stratégiques. C’est une étape cruciale pour que vos vacances suivent leur cours au mieux. Il est important que vous restiez à l’écoute de votre chien en toutes circonstances.

- Ce qu’il aime :

- Les chiens aiment sentir votre présence. Un peu plus de caresses, d’attentions, d’interactions… quel que soit l’animal, il est sensible à votre présence. Surtout s’il est adulte ou déjà âgé. Il connaît votre odeur, votre voix, votre caractère et dans la plupart des cas, il a pensé que c’était une chance de vous voir toute la journée.

- Faites-lui des bons petits plats ! A l’instar des Français qui se sont jetés sur les recettes de cuisine, il y a fort à parier que vous avez soigné particulièrement la gamelle de votre ami à quatre pattes ! Notamment en lui donnant matin et soir au moins… ainsi que des petits extras à grignoter pour son plus grand plaisir.

- Pour le stimuler, offrez-lui un jouet de lancer qui favorise l’interactivité, ou une balle qui dissimule des croquettes. Tout ce qui peut l’occuper durablement.

- Ce qu’il n’aime pas :

- Le masque : élément indispensable depuis le déconfinement, le masque que vous portez prive l’animal de la communication non verbale à laquelle il est habitué. Il ne voit plus l’ensemble de votre visage, votre sourire, et le son de votre voix est déformé. Toutefois, il est important de le familiariser avec cet accessoire afin qu’il ne présente pas de réaction agressive dans la rue ou envers vos visiteurs.

Des solutions douces et naturelles contre le stress :

Ces produits sont faciles d’emploi et présents dans nos magasins. L’aromathérapie et les huiles essentielles : Vous trouverez des colliers apaisants ou des sprays à base de plantes et de fleurs de Bach, se vaporisant sur le panier, le coussin, les jeux de l’animal. On induit l’apaisement par l’inhalation. Cela convient à tous et sont très pratique en déplacement et vacances !

- Les élixirs floraux

Sous forme de flacons ou pipettes, vous introduirez ces élixirs dans la nourriture ou l’eau de l’animal. La gamme est large et chaque plante adaptée à un type de stress. Pour chats et chiens.

- Les phéromones animales

Destinées aux chiens, on les trouve en colliers. La phéromone d’apaisement canine sécrétée par la chienne lors de la naissance des chiots est ici utilisée pour réduire le stress de voyage ou de pension.

- Les actifs végétaux

Ils se rajoutent à l’alimentation. Certains se présentent sous la forme attractive de bouchés contenant passiflore, valériane et mélisse ! Adaptés selon le cas au chat ou au chien.