La sociabilisation du chiot

Swipe to the right
La sociabilisation du chiot
Il y a 2049 ans

Le terme ''socialisation'' décrit le processus par lequel un chien apprend à se situer par rapport aux gens, aux autres chiens et à son entourage. C'est lorsqu'il est encore chiot que les expériences (bonnes ou mauvaises) ont le plus grand impact sur lui. Ces expériences sont décisives pour le futur de votre chiot et auront un effet durable sur son comportement pendant toute sa vie.

A l'état sauvage, le chien est organisé en meute. A la tête de ce groupe, c'est le mâle dominant qui contrôle l'activité : reproduction, partage de la nourriture, contrôle de l'espace et des déplacements. Les chiens de compagnie, bien que domestiqués, recrées les mêmes relations hiérarchiques au sein de la famille. Il est très important que vous gardiez cela à l'esprit lorsque vous éduquerez votre chiot.

Votre chien doit se positionner en dominé par rapport au reste de votre famille.

L'apprentissage de la vie en société est très important pour votre chiot et déterminera ses comportements futurs. Le chien communique par différentes postures, et il vous comprend grâce à l'intonation de votre voix, vos gestes, vos attitudes. La socialisation débute pas l'imprégnation à l'odeur de l'homme, c'est pourquoi l'éleveur doit le manipuler dès son plus jeune âge (la phase de socialisation s'étale entre la 4è et la 12è semaine).

Arrivée chez vous, vous devez continuer cette socialisation. Si son programme de vaccination n'est pas terminé, continuez la socialisation à l'intérieur pour éviter que le chiot n'attrape une quelconque maladie infectieuse. Une fois tous ses vaccins à jour vous pourrez le sortir.

Vous devez le confronter à un maximum de situations de la vie quotidienne pour qu'il soit parfaitement adapté à la vie en société faites le monter en voiture, sur de petits trajets, montrez lui le caniveau, mettez-le en contact avec d'autres chiens (toutes races confondues), des chats ou des gros animaux comme les chevaux par exemple ... Confrontez-le au facteur, au lave-vaisselle, à l'aspirateur, bref à tout ce qu'il côtoiera durant sa vie.

Pour que vous puissiez l'emmener partout avec vous sans craintes, faites-lui découvrir le plus tôt possible les magasins, les lumières des rues, les différents bruits extérieurs ...

Habituez le progressivement, il ne s'agit pas de tout lui montrer en même temps et de manière brutale, vous risqueriez de le stresser encore plus et d'avoir l'effet inverse de ce que vous cherchez.

Lorsqu'il prend de bonnes initiatives, récompensez-le.

Il est également indispensable que votre chiot soit complètement à l'aise avec les humains, adultes et enfants. Lorsqu'il est en présence d'enfants, apprenez également à ceux-ci des règles élémentaires de comportement face à un chien, et ne les laissez jamais sans surveillance.

Même s'il vous ne pouvez pas confronter votre chien à tout ce qu'il pourra rencontrer dans sa vie, plus vous le confronterez à des situations nouvelles, plus votre chien apprendra à ne pas appréhender quelque chose de nouveau.

L'inhibition à la morsure:

L'interaction avec d'autres chiens est importante. En effet, en jouant avec les autres chiens, votre chiot va apprendre à contrôler sa morsure car s'il mord trop fort un chien, il sera vitre réprimander par celui-ci.

Lorsqu'il joue avec vous ce sera pareil. Dès que votre chiot vous mord, même si ça ne fait pas mal et que c'est pour jouer, vous devez cesser toute activité avec lui et le réprimanderez d'un ton sec. Votre chiot comprendra vite que pour jouer, il ne doit pas mordre.