Pourquoi mon chat me mordille ?

Swipe to the right
Pourquoi mon chat me mordille ?
Il y a 11 ans

Pourquoi votre chat vous mordille-t-il ?

Le mordillement est un comportement fréquent chez le chat. Mais que signifie-t-il ? Plusieurs raisons peuvent pousser votre chat à vous mordiller. Vous devez les connaître, pour comprendre les causes de cet acte et ajuster éventuellement votre réaction.


Le mordillement, perçu comme un signe d’amour

Vous avez peut-être déjà entendu dire que le mordillement chez le chat est un témoignage d’amour. Si cela peut être vrai, il est important de nuancer cette affirmation.

La “morsure d’amour” désigne généralement un mordillement qui intervient à un moment où le chat est calme, en pleine séance de câlins. Il est sur vous, il vous pétrit, il ronronne… et il commence à vous mordiller. Ce type de mordillement est souvent la conséquence d’un sevrage incomplet. La chatte, en effet, apprend à ses chatons à se contrôler. Quand le chaton est séparé trop tôt de sa mère, il n’acquiert pas des fondamentaux. 

Vous caressez votre chat, il semble heureux et vous mordille ? Cette réaction peut être la réponse à une surstimulation. Notre félin possède des récepteurs au niveau des follicules pileux plutôt sensibles, et un excès de caresses peut devenir désagréable pour lui. Nous vous invitons à être attentif aux signaux d’agacement que vous renvoie votre chat, afin d’arrêter les caresses avant la morsure.

Le mordillement, l’expression d’un jeu pour le chat

Nos adorables et gracieux compagnons sont avant tout de féroces prédateurs. Dans la nature, ces carnassiers se nourrissent de petits rongeurs et d’insectes, qu’ils chassent durant des heures.

En appartement, un chat ne dispose pas du terrain de jeux dont il rêve. Il va exprimer ses instincts de prédation sur ce qui ressemble le plus à une proie en mouvement : vous !

Pour éviter ces simulacres d’attaque, vous pouvez détourner l’attention de votre chat en lui proposant des jouets. Les arbres à chat proposent aussi des espaces ludiques, et permettent à votre félin de courir, de se dépenser et de s’amuser.

Vous pouvez aussi prendre l’habitude de toujours utiliser un jouet pour vous amuser avec votre chat. Les cannes à pêche sont parfaitement adaptées, car elles peuvent simuler les mouvements d’un animal (petit rongeur, oiseau...), et vous maintiennent à distance des petites dents pointues et des griffes de votre redoutable et si attendrissant chasseur. Il apprendra ainsi que vos doigts ne sont pas des proies !

Le cas particulier du chat caressé mordeur

Vous le caressez, et il se met soudain à vous mordre avec force ? Abandonnant le mordillement pour la morsure, il vous fait mal. 

Ce comportement intervient surtout chez les chats mal sociabilisés, ou qui sont confrontés à des maîtres qui ne sont pas attentifs aux signes d’agacement qui précèdent généralement une réaction agressive.

En effet, un chat qui ne souhaite plus d’interactions avec son maître commence par lui signifier sa volonté en communiquant avec lui par des signaux.  Si ces signaux ne donnent rien, il passe à l’étape suivante et vous mord !

Peu à peu, le chat peut même prendre l’habitude de passer directement à l’étape de la morsure, car il sait d’expérience que les êtres humains ne réagissent pas à ses tentatives de communication.

Un travail de désensibilisation est alors nécessaire, en vous fondant notamment sur l’éducation positive.  Vous pouvez commencer par une caresse, suivie d’une récompense immédiate avec des friandises en l’absence de morsure. Vous le laisserez progressivement demander plus de contacts.

Les signaux d’agacement chez le chat

Vous pensez que les mordillements de votre chat trahissent un agacement ? Vous pouvez apprendre à interpréter les signaux qu’il vous envoie, pour adapter votre comportement.

La queue est un véritable outil de communication. Quand le chat bat légèrement de la queue, ou quand il l’agite avec ses soubresauts, il trahit une excitation ou un énervement qui peuvent mener à un mordillement ou une morsure. Les oreilles baissées en arrière sont aussi un signal qui exprime un certain agacement. D’autres signaux sont plus subtils, ou moins facilement compréhensibles. Un chat peut par exemple retrousser son nez, vous lécher avec insistance, détourner la tête ou faire tressaillir son poil.

En étant attentif à ses signaux, vous pourrez identifier les zones où votre animal de compagnie aime être caressé. Vous serez aussi en mesure d’arrêter vos interactions avant que ne survienne le mordillement ou la morsure.


Vous trouverez tout ce qu'il vous faut chez Animalis