Prenez soin de lui

Swipe to the right
Prenez soin de lui
Il y a 2 mois

IL EST IMPORTANT DE BROSSER régulièrement votre animal (2 à 3 fois par semaine) pour éliminer les poussières, les saletés et les poils morts accumulés dans la fourrure. Inspectez-le pour vérifier qu’il ne présente pas de petites lésions cutanées ou de dépilations. Le brossage encourage la repousse du poil en activant la circulation sanguine cutanée. En période de mue, intensifiez l’entretien du pelage. Utilisez un matériel adapté au type de pelage de votre animal (brosses*, peignes* ou étrilles*).

Choisissez une alimentation qualitative. Elle fournira tous les nutriments nécessaires, notamment les acides gras essentiels, afin que votre animal conserve un poil dense, brillant et doux.

Traitez-le une fois par mois avec un antiparasitaire* sur la période estivale jusqu’au mois d’octobre. Il existe des produits qui protègent votre animal pendant trois mois.

Lavez fréquemment son lieu de couchage, afin d’éliminer les débris cutanés favorables au développement des acariens ou des larves de puces.

Administrez un vermifuge* efficace en complément d’un traitement antiparasitaire externe. Si vous avez plusieurs animaux, traitez-les tous en même temps ainsi que leur environnement sous peine de ré-infestation. Les vermifuges existent sous forme de comprimé, de pâte orale ou de pipette, comme pour les produits antiparasitaires. 

Et s’il était allergique ?

Beaucoup de propriétaires ignorent que leurs animaux de compagnie peuvent souffrir d’allergies saisonnières. Les réactions sont généralement cutanées : démangeaisons, léchages ou mordillages excessifs des pattes ou du ventre, irritations cutanées, chute de poils. On peut parfois observer des éternuements, une conjonctivite, de difficultés respiratoires et parfois une otite. À l’apparition de ces symptômes, vous devez rapidement consulter votre vétérinaire.

La mue, un phénomène naturel

Chiens et chats perdent des poils tous les jours. À l’automne, le poil d’été est remplacé par un pelage d’hiver plus fourni. Toutefois si vous constatez une chute de poils excessive persistante, des zones dépilées dans sa fourrure ou s’il se gratte ou se lèche de manière frénétique, consultez votre vétérinaire.